L'homme et le Trimaran

Publié le par Celine

"Homme libre, toujours tu chériras la mer !"
Charles Beaudelaire [L'homme et la mer]
Il était une fois l'histoire d'un homme plein de rêves et d'ambitions... Etant gosse il regardait passer les bateaux et s'est dit qu'il était fait pour ça... Qu'un jour ça serait son tour.

C'est l'histoire de Thomas Coville, passionné par la mer et la voile qui a appris son métier aux côtés des plus grands. Il a su relever les défis des plus grandes traversées. Gagnant ou pas, son but est de se dépasser autant phystiquement que mentalement.

Comme tous les marins de grandes vagues, il veut toujours aller plus loin, avec cette humilité caractéristique face à la puissance de l'océan.

"On ne dompte pas la mer, il faut savoir rester humble face à elle. On peut anticiper mais jamais maîtriser"

Alors, après la route du Rhum, le Vendée Globe et d'autres courses parcourues, Thomas se lance seul.

Seul O'Tour du monde, pour une tentative de record du monde à la voile, en solitaire, sans escale. Elle McArthur, actuelle détentrice de ce record, en 61j, lui a prodigué les meilleurs conseils pour la battre. La compétition n'est pas entre les deux marins mais bien entre l'homme et ses limites. Marraine de son record, Ellen est venue baptiser le Maxi Trimaran aux Sables d'Olonnes le 29 septembre 2007.

Arrosé de champagne, le bateau est désormais prêt à rejoindre son dernier chantier (à Lorient) avant de faire face à la mer.

Equipé du plus grand Trimaran du monde, Thomas Coville tente une des plus belles aventures de sa vie. L'homme, le mari, le fils, le père, le passionné, le marin...

Au cours de mes discussions avec lui, je suis tombée en admiration face à son pragmatisme et sa clairevoyance. Il sait que c'est dangereux, il sait que ça sera difficile, il sait que c'est le défi ultime... Mais il sent aussi qu'il peut y arriver.

Au mains d'un multicoque de 32m de long, il partira début novembre des Sables d'Olonnes, port de coeur.

Histoire à suivre...

Publié dans Seul O'tour du monde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Thomas - pas Coville 30/10/2007 10:27

Lady Ellen a été rapide, mais elle a quand même mis un peu plus de 71 jours... 61 ce sera peut-être le temps de Thomas Coville.

Frederique 18/10/2007 20:20

Bravo et bon courage pour cette belle aventure. Un tour du monde sans escales, c'est un bel exploit, quel que soit le temps que l'on met...

Citoyen 15/10/2007 22:13

Un joli résultat que le design de ce site qui plus est tout aussi intéressant dans le fond que dans la forme quoique de plus normal pour des gens de mer ou qui l'aime
Bravo ...